Bruno Famin ne prend pas le résultat de Monaco pour acquis avant le Canada

Après avoir marqué un point lors de la dernière manche disputée à Monaco grâce à la dixième place de Pierre Gasly à l’arrivée de l’épreuve, l’écurie Alpine s’apprête à disputer la neuvième manche de la saison ce week-end au Canada.

S’exprimant à la veille du Grand Prix du Canada, le Team Principal d’Alpine, Bruno Famin, est bien conscient qu’il reste encore beaucoup de travail à son équipe avant de pouvoir jouer un top dix de façon régulière et ne prend donc pas pour acquis le résultat du Grand Prix de Monaco qui s’est disputé sur un tracé très atypique.

« Il était positif de voir notre niveau de performances être dans le top dix ou proche à Monaco. » a déclaré Bruno Famin à la veille du Grand Prix du Canada.

« Nous savions que les qualifications seraient cruciales pour le résultat final et c’est pourquoi nous sommes tous satisfaits des améliorations apportées entre les essais du vendredi et les qualifications du samedi. »

« Nous sommes toutefois conscients que Monaco est très spécifique et nous devons continuer à tout donner et à nous efforcer d’extraire le maximum de la voiture dès que nous sommes en piste. »

Concernant le tracé Gilles Villeneuve de Montréal, Famin sait que le circuit – qui a été entièrement resurfaçé depuis l’édition 2023 – peut s’avérer « piégeux », tandis que les conditions météo – annoncées très défavorables pour tout le week-end – vont également jouer un grand rôle. Alpine sera donc prête à « toute éventualité ».

« C’est un circuit intéressant, avec des enchaînements piégeux et des murs parfois très proches. Comme elle est temporaire, la piste est ordinairement assez « verte » lors de la première séance du vendredi, mais l’adhérence et les conditions générales seront importantes à évaluer en début de week-end après le resurfaçage intégral effectué cette année. » a ajouté Famin.

« Le tracé offre généralement de bonnes courses avec ses opportunités de dépassement. La météo peut aussi être très mitigée à Montréal comme nous l’avons vu dans le passé, donc il faudra se tenir prêts à toute éventualité. »

Avant le Grand Prix du Canada, l’équipe Alpine occupe la neuvième place au championnat du monde des constructeurs avec deux points inscrits depuis le début de l’année.