Alpine a connu un jeudi studieux pour finaliser ses préparatifs en piste en vue de la 92e édition des 24 Heures du Mans. Qualifiée en Hyperpole avec Paul-Loup Chatin, l’A424 n°35 sera cinquième sur la grille de départ. La n°36 s’alignera en neuvième place.

Après les premiers essais libres et les qualifications mercredi, les concurrents disposaient de deux nouvelles séances d’essais autour de l’Hyperpole, une session de trente minutes réunissant les huit meilleures voitures de chaque catégorie pour déterminer leurs positions définitives sur la grille des 24 Heures du Mans.

Quelques heures après un moment clé pour Alpine avec le lancement de l’Alpine A290, les Bleus revenaient en piste à 15h00. L’équipe poursuivait son travail sur les réglages pour la course avec un programme axé sur de longs relais pour étudier l’évolution des pneumatiques. Appliqués, les deux trios faisaient le plein d’informations en parcourant 80 tours.

Quatrième des qualifications la veille, Paul-Loup Chatin prenait le volant de l’Alpine A424 n°35 pour l’Hyperpole à 20h35. En pneus tendres, il voyait son premier chrono être supprimé pour une infraction aux limites de piste. Sa deuxième tentative le plaçait sixième avant qu’il n’abaisse sa marque en 3’26’’320 pour se hisser en quatrième position.

Paul-Loup Chatin rentrait ensuite aux stands pour chausser un nouveau train de gommes tendres, mais le drapeau rouge était brandi dans son tour de mise en chauffe après la sortie de la BMW n°15. En tête du peloton à la relance, il surmontait l’absence d’aspiration pour améliorer en 3’25’’713, mais ses adversaires parvenaient à le repousser au sixième rang. L’équipage de la n°35 s’élancera toutefois depuis la cinquième place sur la grille après l’application d’une pénalité infligée à la Cadillac n°2 aux TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps. La n°36 partira neuvième.

La journée s’est conclue par une ultime séance d’essais, marquée par l’arrivée des premières gouttes de pluie. Charles Milesi, Ferdinand Habsburg et Paul-Loup Chatin se relayaient dans la n°35 pour valider leurs ajustements finaux, tout comme Nicolas Lapierre, Matthieu Vaxiviere et Mick Schumacher dans la n°36.

« Cette journée nous a permis d’apprendre de nouvelles choses en préparation de la course, notamment avec les Essais Libres 4, dans des conditions fraîches que nous pourrions retrouver dans la nuit de samedi à dimanche. » a déclaré Philippe Sinault, Team Principal d’Alpine Endurance.

« Après la parenthèse de l’Hyperpole, le but était de rapidement se refocaliser sur notre véritable objectif. Nous devons rester concentrés et poursuivre nos efforts, car nous avons encore beaucoup de travail à accomplir jusqu’au départ de la course samedi après-midi. »

Ce vendredi, les pilotes seront présents en centre-ville du Mans pour la traditionnelle parade, ouverte par l’Alpine Alpenglow Hy4, qui participera ensuite à la démonstration hydrogène prévue samedi sur le Circuit de la Sarthe. Alpine Endurance retrouvera la piste samedi midi pour le warm-up, puis pour le départ des 24 Heures du Mans, donné à 16h00 par Zinédine Zidane, ambassadeur des programmes d’égalité des chances d’Alpine.

Programme au Mans 

Vendredi 14 juin
16h30 : Parade Alpenglow Hy4 – centre-ville du Mans
16h00-19h00 : Parade des pilotes – centre-ville du Mans

Samedi 15 juin
12h00-12h15 : Warm-up
12h35 : Démonstration Hydrogène avec Alpenglow Hy4 et Zinédine Zidane en passager
13h30 : Parade Alpine A110 en présence de la nouvelle Alpine A290
16h00 : Départ de la 92e édition des 24 Heures du Mans donné par Zinédine Zidane

Dimanche 16 juin
16h00 : Arrivée de la 92e édition des 24 Heures du Mans